Au collège, tous mes copains ont déjà vu et regardent des films porno, je ne pourrai pas y échapper ?

Quelle injustice et souffrance ce serait ! Le temps de l’adolescence est riche de tout ce qu’il y a découvrir et qui s’offre à toi. D’ailleurs, est-ce qu’en toi, tout ne cherche pas à grandir, à s’épanouir, à réussir ? Au collège, c’est tellement important d’avoir des copains, de ne pas se sentir exclu , et de partager ses expériences pour les confronter, les vérifier, les valider. De ce fait, il peut être parfois inquiétant de se sentir différent. C’est tellement peu rassurant d’avoir l’impression d’être le seul qui n’a pas vu, n’a pas fait, qui ne connaît pas. CaÇa peut faire peur aussi de ne pas vouloir faire comme les autres. ÇaCa peut même amener à se vanter de trucs qu’on n’a pas vraiment faits ! Surtout lorsqu’il s’agit de la sexualité, domaine si important tout au long de la vie mais plus particulièrement à ton âge, où elle se transforme et se cherche, dans un corps qui change et que parfois tu ne reconnais pas. C’est pourtant une étape bien naturelle, qui lui permettra de s’épanouir petit à petit et de trouver sa place dans une relation à l’autre, différent, puis dans une relation d’amour adulte.

La sexualité exprime tout une part de notre identité, de nos forces de vie, de notre désir d’être, de devenir, d’aimer. La pornographie donne je crois une image violente de la sexualité, réductrice et surtout mensongère puisqu’elle instrumentalise les corps. La pornographie ne rend pas compte de la dimension de l’amour et de sa beauté entre deux personnes qui, si elles s’aiment, ne peuvent que se respecter, jusque dans l’acte sexuel qui les unit.

Je te souhaite de continuer de vivre de belles expériences avec les copains, mais de te faire confiance sur la manière dont tu choisiras de découvrir tous les aspects de la sexualité et de ta sexualité. Je te souhaite d’exercer cette liberté qui est la tienne : choisir quel garçon tu veux être, quel homme tu désires devenir et comment tu souhaites engager tes relations avec les autres et mettre en œuvre toutes tes capacités d’aimer.

Ta curiosité autour de la sexualité est légitime car elle te concerne et c’est un besoin d’y répondre. Cependant il y a bien d’autres moyens que la pornographie pour découvrir ces riches forces de vie et d’aimer qui sont en toi, bien d’autres manières d’aborder la beauté de l’acte sexuel et la qualité de la relation que tu désires vivre avec l’autre.

N’hésite pas à chercher quelqu’un parmi tes vrais amis ou parmi les adultes qui t’entourent, en qui tu as confiance et à qui tu peux t’ouvrir, poser tes questions, échanger. C’est aussi le rôle et la responsabilité de tes parents ou des éducateurs de t’accompagner dans ce chemin et de t’aider à trouver tes propres réponses. Ainsi tu pourras construire ta propre conviction. Elle ne sera peut-être pas celle de tous les copains, et te différenciera d’eux. Cependant, parce qu’elle sera tienne, elle te donnera la force et la liberté de t’exprimer sur le sujet, de partager ce que tu sais, ce que tu crois et la manière dont toi tu as envie d’aimer et de vivre une sexualité responsable, plus riche qu’un acte sexuel réduit au plaisir seul, ou pire, à la simple libération d’une pulsion.

Tu peux compter aussi sur la force de la prière, afin que tu sois éclairé et aidé à grandir dans ta liberté, face à ces questions si essentielles qui se posent dans ta vie d’adolescent.