Je suis violent(e) mais je ne sais pas pourquoi, que faire pour m’en libérer ? D’où vient-elle ?

Vous reconnaissez avoir une attitude violente. Vous avez donc fait une part importante du chemin, et vous voulez changer : « Que faire pour m’en libérer ? ». C’est un très bon départ, et au travers de cette question, vous demandez de l’aide. On comprend que vous souffrez beaucoup de faire souffrir.
La violence est le passage à l’acte d’un sentiment qui nous dépasse et s’exprime de façon désordonnée, soit envers les autres soit envers nous-même.
Après une « crise de violence », il y a souvent une culpabilité et une haine dans le cœur. Bref, c’est le contraire de l’amour.

Cette culpabilité ne doit pas vous enfermer dans le désespoir mais plutôt vous aider à vouloir changer. Au lieu de vous centrer sur vous-même en vous disant que vous êtes nul, au lieu de vous culpabiliser et de laisser la place au mal qui vous assaille, vous pouvez tenter de prendre le contre-pied, regarder vers le ciel, vous jeter dans les bras de Dieu. « Toi Seigneur, tu ne me condamnes pas, de tout éternité tu m’aimes, loué sois-tu. » La prière des psaumes peut beaucoup vous aider.

Autant que possible, il faut réparer la conséquence mauvaise de son acte. Demander pardon, prendre la résolution de ne pas recommencer. Puis, pour vous comme pour ceux qui vous entourent, vous devez impérativement prendre les moyens de ne plus être violent. Vous pouvez rencontrer un bon professionnel qui va vous aider à relire et décrypter l’origine et les mécanismes de cette violence. Vous trouverez ensemble des stratégies pour peu à peu vous libérer de ce fardeau.
Ce qui nous sauve, c’est le regard d’amour et de Miséricorde de Jésus sur le pauvre que je suis.

Vous pouvez redire cette prière tous les jours, par exemple :
Mon Dieu donne-moi la sérénité d’accepter toutes les choses que je ne peux changer.
Donne-moi le courage de changer les choses que je peux,
Et la sagesse d’en connaître la différence.

Confiance, espérance, et travail sur soi est le chemin difficile qui mène à la douceur.
Je vous souhaite de trouver cette douceur et cette sérénité.